RSS

Archives de Tag: prison

L’école

Le milieu scolaire est un milieu violent. Nous n’avons qu’à penser à Colombine qui malgré son caractère exceptionnel fait état d’une tendance à la hausse de la violence dans nos écoles. Passé le premier coup d’œil, on peut être témoin d’une violence beaucoup plus profonde et cachée. Car la violence n’est pas juste les coups de feu, le sang sur le carrelage, les coups de poing et les insultes. La violence imprègne vicieusement le système scolaire et normalise la violence. À force de la côtoyer, de la vivre et de l’imposer la violence, on la croit courante et donc acceptable.

Si l’on ose se demander pourquoi les deux étudiants qui sont à l’origine du massacre de Colombine ont posé ces gestes d’une violence extrême, peut-être serions-nous étonnés des réponses possibles. Il faut pour cela fouiller plus loin que les premières raisons apparentes qui nous ont été données soit la dépression, la musique, les jeux vidéo et la culture gothique qui selon un article sur Wikipédia est responsable de leurs gestes. Sans oublier l’intimidation qui est présente maintenant dans toutes les écoles et qui est vécue par la plus grande majorité des enfants.

On passe sous silence la violence de l’expérience scolaire. L’écart majeur qu’il y a entre la réalité du monde des adultes et celui du milieu scolaire est grand. Même si papa et fiston se lèvent tout les deux à la même heure, papa connais et choisis les raisons qui motive son réveil. Fiston, pour sa part, n’a qu’en à lui que des raisons superficielles. Donc, pendant 12 ans, il se lève tous les matins sans raison autre que d’attraper le bus. Plusieurs autres contraintes du milieu scolaire sont à des années-lumière de la réalité qu’ils auront à vivre et il y a selon moi plus de ressemblance entre le milieu scolaire et le milieu carcéral. Comme dans celui-ci, les cloches rythment le quotidien, la supériorité du corps professoral n’est pas à discuter, la surveillance est dominante, l’intimidation entre élèves est quotidienne, les abus de pouvoir fréquents. Ils n’ont que bien peu d’emprises sur toutes ces longues années. Et même les sujets à l’étude, en comparant au métier du papa, lui sont imposés. Comme on imposerait à son papa un métier choisi pour lui.

La réalité de l’expérience scolaire m’apparaît être un non-sens. Elle a depuis sa courte existence, force est de constater qu’elle est toute jeune comparativement à l’étendue de l’expérience humaine, remplie sa tâche première et la raison de son existence soit que tous sachent lire, écrire et compter. Elle fait maintenant des heures supplémentaires en misant sur le caractère sacré qu’on lui accorde. Il est maintenant temps de se tourner vers l’avenir et de puiser dans la multitude de solutions qui sont au moment où j’écris ses lignes déjà expérimentées pour offrir à nos enfants un milieu de vie plus adéquat et plus efficace que ce qui est actuellement offert par le biais de l’école traditionnelle.

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 août 2010 dans Éducation, Être parent

 

Étiquettes : , , , , ,