RSS

Archives de Tag: méditation

À la vitesse de la lumière

Le temps, le temps qu’il nous manque, le temps qui passe trop vite. Trouver comment avoir plus de temps est une quête pour moi et tout particulièrement du temps pour faire tout les trucs que je note religieusement sur un bout de papier. À la fin de mes journées je me retrouve avec le même sentiment, désemparé quand aux tâches que je n’ai eu le temps d’accomplir et le temps qu’il me manque pour les faire.

Dans ma course folle contre la montre, je ne réalisait pas que j’allais à l’opposé de ce que je poursuivais. Trop préoccupé à chercher du temps, je ne le voyais pas là, sous mon nez. C’est là que l’expression « prendre son temps » prend tout on sens. Car c’est ce qui se passe quand on s’arrête. En faisant des pauses dans ma journée, je constate que je suis plus satisfaite de mes journées. J’arrête pour de courts moments où je prends une respiration profonde et où je suis dans le moment présent.

Puis de nouveau, mon esprit s’emmêle dans la planification, les soucis et le demain. Les beaux préceptes du vivre le moment présent prennent le bord. C’est alors que comme un second souffle, j’y reviens. Car maintenant que j’y ai goûter à ces moments où une grande respiration profonde, incontrôlé et apaisante me permet de ralentir, de saisir toute la magie de ce qui se passe autour de moi, en moi, j’en sens le besoin; l’instinct.

Je crois que les moments de méditation que j’ai pratiqué n’y sont pas étranger à cette prise de conscience. La méditation m’a permis de vivre des moments planifier de paissibilité dans un environnement propice à la détente. Ce qui est nouveau, c’est de vivre cet état de détente, ce moment au ralenti partout où je vais, même dans le brouhaha d’un restaurant. Je ne suis pas dans cet état à toutes les secondes de mes journées, mais régulièrement je sens cette respiration profonde et particulière qui me permet d’être présente, d’apprécier le temps qui passe. À le regarder plus passivement, je m’essouffle moins.

Donc, pour la période des fêtes, je me suis lancé un petit défi, passer du temps dans un centre d’achat. Peut-être banal, mais dans la course effréné des fêtes, les moments où je suis au centre d’achat sont chaotiques et j’en sort en sueur, essoufflé. Je vais donc m’inspirer de certaines scènes au cinéma où des personnes déambulent au magasin, musique de Noël en fond sonore, les mains pleinent de sacs, sourires ravies. Je vais donc tenter pour quelques minutes de vivre le temps qui passe avec les passants festifs! Alors, si vous me voyez planter devant un magasin paré de ses plus beaux atours, le sourire aux lèvres, vous saurez que j’ai réussit à ralentir le temps assez pour en profiter pleinement!

Joyeux Noël!

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 décembre 2011 dans Introspection

 

Étiquettes : , ,