RSS

Vive les rhumes!

09 Avr

Quel titre accrocheur direz-vous. Mais il n’en ai rien de moins de l’expérience que j’ai vécu la semaine dernière. Accablé d’une toux persistante, j’ai dû prendre les grands moyens qui selon moi sont les médicaments en vente libre à la pharmacie du coin. Ma petite boîte en main, je ne savais pas alors quelle expérience je m’apprêtais à vivre. Et quelle expérience! Un peu comme un long voyage à l’intérieur de mon moi-même. Après coup et consultation de mon médecin préféré, j’ai compris qu’il y avait dans mes petites pilules des instants d’exaltation concentrés!

Avec une fatigue physique bien présente, j’avais aussi la pensé en vitesse modéré. Le temps avait ralenti au 67, rue des Rameaux et je me sentais zen comme jamais. Pour vous dire, un après-midi, couchée dans mon lit, j’ai vécu un moment tripatif à contempler les draps entrelacés de motifs vert tendres de ma couche. La veille, une fine neige tombant sur les pourtours de ma demeure, chandelles sucrées et vaporisateur cannelle et pomme en main que j’ai accueilli mon amie paraissant un peu trop enjouée!

Je réalise maintenant, que j’ai adoré mon expérience. Cet espace qui s’était crée entre moi et la frénésie des tâches quotidiennes et des obligations me donnait le recul nécessaire à la contemplation agréable de ma réalité. Je trouvais mon chez-moi et ma vie des plus satisfaisants. Je ne désirais plus une nouvelle maison remplie des choses que je n’ai pas. J’appréciais les graines du temps qui passent tout simplement. Je devais sûrement avoir un sourire de collé au visage un peu comme sous influence illégale. J’essaie depuis l’arrêt de la prise du dit médicament, de retrouver cet état de béatitude. Ce n’est certainement pas l’huile d’origan recommandé par ma naturopathe préférée qui a la possibilité de me redonner ce buzz, mais ô combien plus efficace contre une vilaine toux. Elle m’échappe et j’essaie par ce texte de tenter de comprendre et retenir cette satisfaction du moment présent et de ma vie maintenant.

Est-ce illusoire de croire possible un rythme de pensé plus calme? Une vie plus tranquille? N’est-ce pas ce que nous recherchons tous? Avec nos envies de soupers entre amis, vin dispendieux à la main et bouchés fines en bouche. Tout ce mouvement, qui répond certainement à un besoin, dans les médias qui nous poussent à vivre plus d’expériences qui semblent remplies de promesse de bonheur et de temps satisfaisants. Alors, comment y arriver? Quelques semblants de réponse me viennent, mais je sais pertinemment par expérience, que lorsque la question est posée, il est impératif que le chemin menant à la réponse se trace éventuellement. D’ici là, je vais ajouter à une de mes nombreuses listes; prendre du temps pour ne rien faire et si possible bien callé dans le confort de mon sofa.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 9 avril 2010 dans Sens de la vie

 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :