RSS

Ugly Betty

09 Avr

Quel drôle de personnage! Et j’écris drôle parce que parfois son accoutrement est littéralement drôle. Malgré cela, elle est attachante de par sa simplicité, son manque de confiance en elle, ses erreurs à outrances et surtout ce petit côté je m’en sors tout de même! De plus le fond de toile de cette émission est le monde de la mode! Une de mes plus chères passions. Et comme par hasard, Betty n’a jamais voulu travailler dans ce domaine superficiel. Elle aurait préférée travaillé pour un magazine plus sérieux pour y aborder des sujets dignes d’intérêts. La faim dans le monde, la malaria, le taux de suicide et tout probablement la guerre.

C’est ce que je croyais moi aussi que le domaine de la mode, mais surtout l’image que l’on projette avec ses petits pot de crème, le maquillage, les talons hauts, ne devait pas être haut sur mon échelle de priorité voir même ne pas y figurer. Alors, pendant ma période « l’intérieur est plus important que tout » j’ai vécu un je m’en foutisme aigu de ce que j’ai d’l’air! Avec deux bébés aux couches, des pantalons taille élastiques et t-shirts taché de vomit de bébé, ça été relativement facile. Puis, est arrivé dans ma vie What not to wear et ma perception concernant l’image a commencé à changer.What not to wear est une télé-réalité où les deux animateurs, choisissent parmi les candidatures proposés, une personne qui nécessite une métamorphose et ce, avec la silhouette qu’elle arbore à ce moment-là. C’est alors que j’ai compris que certains candidats changeaient plus profondément que seulement leurs vêtements. Lorsque dans la dernière partie de l’émission, les candidats sont mis devant le miroir avec leurs nouveaux cheveux, leurs nouveaux maquillages et vêtements, ils ont souvent un choc. La plupart du temps positif. Ils se voient sous un nouveau jour et se perçoivent différemment. Comme c’est nos perceptions qui conseil notre jugement, rien de mieux pour notre valorisation, donc notre confiance en soi, que de se trouver belle. Et surtout qu’on vaut la peine de tous ces efforts.

Ainsi, j’en suis venu à faire la paix avec cette passion qui m’habite; la mode. Et à croire que la vie c’est un peu de tout, la guerre, les enfants, la philosophie et aussi mon sac à main Dolce & Gabana qui me fait sentir le cœur léger! Comme quoi l’emballage fait partit du tout!

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 9 avril 2010 dans Sens de la vie

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :